Réglement de Examen VTC et inscription

Réussir son examen de VTC est le critère principal qui permet à tous les candidats de pouvoir exercer légalement le métier de chauffeur VTC. A l’issue de l’examen VTC, les candidats se verront notamment remettre une licence professionnelle, attestant de leur statut de chauffeur professionnel.
La réussite de l’examen dépend entièrement du niveau de préparation du candidat, pour préparer au mieux l’examen VTC, nous proposons des formations sur place ou en ligne.

feuille examen vtc

Comment s’inscrire à l’examen VTC ?

Tout ce qu'il faut savoir pour devenir VTC en 2023

Dans un premier temps, il est primordial de savoir que les modalités d’obtention de la carte VTC sont formellement encadrées par la règlementation de la loi VTC. De ce fait, l’inscription à l’examen VTC se fait alors obligatoirement depuis le site officiel de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, dans la rubrique « Enregistrement ». Les frais d’inscription sont d’un montant de 206 € et ils doivent être réglés directement auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. A noter d’ailleurs que l’enregistrement à l’examen VTC auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat est faisable via un organisme de formation agréé comme le nôtre. Afin de garantir la réussite à l’examen VTC, la formation VTC est fortement conseillée. La date des épreuves d’examen est fixée chaque année par les élus de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Les épreuves ont lieu chaque mois, sauf durant le mois de décembre, la période estivale et certaines circonstances exceptionnelles. Par la suite, le chauffeur VTC est invité à renouveler sa carte professionnelle VTC tous les 5 ans en participant à une formation VTC obligatoire de 14 heures, intitulée ” formation continue “. Le but est pour lui d’actualiser en permanence ses connaissances en législation des transports, en sécurité routière et d’être tenu informé des évolutions de l’environnement économique et technologique.

Réglementation public

Réglementation du transport public (Note éliminatoire 6/20)

Gestion

Gestion entreprise
(Note éliminatoire 6/20)

Sécurité routière

Sécurité routière (Note éliminatoire 6/20)

Langue Française

Langue Française (Note éliminatoire 6/20)

Langue Anglaise

Langue Anglaise (Note éliminatoire 4/20)

Commercial

Développement commercial VTC (Note éliminatoire 6/20)

Réglementation VTC

Réglementation spécifique VTC (Note éliminatoire 6/20)

Épreuve théorique

QCM et Questions courtes, (note éliminatoire en dessous de 10/20)

Nos Formations Sont Finançables !

Nos formations sont finançables avec votre CPF, Pôle Emploi ou encore en 4 fois sans frais !

Existe t'il un réglement de l'examen VTC ?

Oui, La loi du 29 décembre 2016 relative à la régulation, à la responsabilisation et à la simplification dans le secteur du transport public particulier de personnes, confie aux chambres de métiers et de l’artisanat la mission d’évaluer les conditions d’aptitude professionnelle des conducteurs de taxi, de VTC et de véhicule motorisé à deux ou trois roues (VMDTR) par un examen.

Pour devenir Chauffeur VTC, il faut remplir plusieurs conditions : 

  • Réussir l’examen VTC théorique obligatoire (QCM et questions rédigées)
  • Réussir l’examen VTC pratique obligatoire (épreuve de conduite professionnelle)
  • Obtenir, auprès de votre préfecture, la carte professionnelle VTC 
  • Obtenir le macaron VTC auprès du service du registre des VTC
  • Créer votre structure juridique et s’inscrire au registre 

Une formation VTC n’est pas obligatoire, néanmoins elle est fortement recommandée, car le taux de réussite chez les candidats formés est beaucoup plus élevé que pour les candidats libres.

Existe t'il un réglement de l'examen VTC ?

Oui, La loi du 29 décembre 2016 relative à la régulation, à la responsabilisation et à la simplification dans le secteur du transport public particulier de personnes, confie aux chambres de métiers et de l’artisanat la mission d’évaluer les conditions d’aptitude professionnelle des conducteurs de taxi, de VTC et de véhicule motorisé à deux ou trois roues (VMDTR) par un examen.

Pour devenir Chauffeur VTC, il faut remplir plusieurs conditions : 

  • Réussir l’examen VTC théorique obligatoire (QCM et questions rédigées)
  • Réussir l’examen VTC pratique obligatoire (épreuve de conduite professionnelle)
  • Obtenir, auprès de votre préfecture, la carte professionnelle VTC 
  • Obtenir le macaron VTC auprès du service du registre des VTC
  • Créer votre structure juridique et s’inscrire au registre 

Une formation VTC n’est pas obligatoire, néanmoins elle est fortement recommandée, car le taux de réussite chez les candidats formés est beaucoup plus élevé que pour les candidats libres.

Déroulement de l'examen VTC

L’examen VTC se déroule en 2 parties :

  • Examen théorique
  • Examen pratique

L’examen théorique consiste en une épreuve écrite d’une durée de 3h50. Cet examen est notamment composé de 107 questions dont 91 QCM et 16 QRC.

Pour réussir cet examen, il est conseillé de tout d’abord prendre le temps de bien lire chaque question et de les comprendre. Cela évitera les hors-sujet et les mauvaises réponses. Comme toute autre épreuve écrite, l’examen VTC devra être traité avec soin et beaucoup de réflexion. Bien que les questions soient à choix multiples, les erreurs peuvent tout de même survenir et il sera important de savoir déjouer les pièges.

Quant à l’examen pratique, celui-ci se focalise principalement sur la conduite. Pour faire bonne figure devant l’examinateur, il faudra alors avoir une bonne présentation en portant une tenue adéquate, respectant l’uniforme officiel des chauffeurs VTC : costume, chemise, cravate et chaussures de ville. Lors de l’épreuve de conduite, le candidat sera mis en situation réelle où il devra accueillir deux clients pour la journée. Il devra alors faire preuve d’un grand savoir-faire relationnel et respecter quelques points importants comme l’accueil, la prise en charge des clients et le respect.

La carte professionnelle, un passage obligatoire pour devenir chauffeur VTC

Suite à la réussite des examens VTC théoriques et pratiques, vous devrez vous rapprocher de votre préfecture afin d’obtenir la carte professionnelle VTC, qui est une étape obligatoire pour exercer la profession de chauffeur VTC.

Il vous faudra remplir un dossier de demande de carte ainsi que transmettre les documents demandés. Il conviendra de vous renseigner sur cette liste de documents  à fournir, car elle peut différer d’une préfecture à une autre. 

La carte professionnelle est payante (61 € actuellement) et vous sera délivrée trois mois maximum après votre demande, si vous remplissez toutes les conditions. 

Vous pourrez alors profiter de votre licence VTC durant les cinq prochaines années avant de devoir faire une demande de renouvellement.