Carte VTC

Pour exercer en toute légalité votre profession de conducteur ou conductrice VTC, la possession d’un certain nombre de documents est nécessaire dont la carte VTC. Qu’est-ce que la carte VTC ? Découvrez ci-dessous quelques éléments de réponse.

Réglementation public

Réglementation du transport public (Note éliminatoire 6/20)

Gestion

Gestion entreprise
(Note éliminatoire 6/20)

Sécurité routière

Sécurité routière (Note éliminatoire 6/20)

Langue Française

Langue Française (Note éliminatoire 6/20)

Langue Anglaise

Langue Anglaise (Note éliminatoire 4/20)

Commercial

Développement commercial VTC (Note éliminatoire 6/20)

Réglementation VTC

Réglementation spécifique VTC (Note éliminatoire 6/20)

Épreuve théorique

QCM et Questions courtes, (note éliminatoire en dessous de 10/20)

Définition de la Carte VTC

Une carte VTC désigne une carte professionnelle que doit obligatoirement détenir toute personne qui souhaite embrasser la carrière de conducteur de VTC. Son obtention est soumise préalablement à une formation particulière au cours de laquelle vous apprenez les différents aspects du métier de chauffeur privé. Il est également possible d’avoir la carte VTC sans suivre une formation spécifique. Dans ce cas de figure, le demandeur doit prouver qu’il a les compétences nécessaires pour se soumettre aux épreuves et les réussir. Il convient de noter par ailleurs que la carte VTC n’est valable que si l’entreprise détentrice a fait l’objet d’une immatriculation au registre VTC. Celui-ci est géré par le ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie. Ce registre était auparavant tenu par l’organisme Atout France. Cependant, sa gestion est confiée au Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie depuis le 1er janvier 2015.

À quoi sert une carte VTC ?

En tant que carte professionnelle, la carte VTC permet à son détenteur d’exercer l’activité de conducteur de voiture de transport avec chauffeur. Autrement dit, un chauffeur de véhicule de transport VTC doit obligatoirement en posséder pour travailler en toute légalité. Elle est délivrée par la préfecture du département de résidence du requérant. Toutefois, la ville de Paris fait une exception à cette règle dans la mesure où la délivrance de la carte VTC est assurée par la préfecture de police. D’une manière générale, c’est auprès de la préfecture du département du domicile que s’effectue la demande de celle-ci.

Comment obtenir une carte VTC ?

Pour obtenir cette carte professionnelle, il faut remplir certaines conditions. Ainsi, vous devez justifier d’une expérience professionnelle en qualité de chauffeur professionnel d’au moins 1 an. Plusieurs documents permettent d’apporter la preuve dans cette expérience : contrat de travail, fiches de paie, etc. Le demandeur doit passer avec succès l’examen VTC qui est obligatoire depuis février 2016. D’une durée de 3 h 30, celui-ci comprend plusieurs épreuves. Le programme de l’examen consiste en plusieurs matières telles que :

  • la sécurité
  • la gestion
  • l’anglais
  • le français
  • la relation client
  • le droit des transports publics particuliers et des transports collectifs

Utilisation de la carte VTC, ce qu'il faut savoir !

Dès lors que vous détenez une carte VTC, vous devez savoir comment l’utiliser en tant que conducteur VTC. Il faut garder à l’esprit que les véhicules éligibles VTC doivent respecter certaines conditions:

  • la capacité : la capacité d’une voiture VTC est de 4 à 9 places
  • l’âge : les voitures concernées VTC ne peuvent avoir un âge supérieur à 6 ans
  • la puissance : les engins en question doivent également se caractériser par une puissance de près de 84 kW, soit l’équivalent de 115 CV.
  • la dimension : la carte VTC permet de conduire une voiture d’une longueur de 4,50 m et d’une largeur de 1,70 m.

Le renouvellement d’une carte VTC tous les 5 ans

Après votre formation VTC, vous passerez les examens pour devenir officiellement chauffeur VTC. Vous pourrez ainsi obtenir votre carte une fois ces examens réussis. Cependant, cette carte n’est pas valable à vie. Vous serez obligé de renouveler votre attestation de formation tous les 5 ans si vous souhaitez continuer à appartenir à la grande famille des conducteurs et chauffeurs VTC

Vous devrez dans un premier temps demander un renouvellement de votre carte VTC au sein de la préfecture qui se situe dans votre lieu de résidence. Pour ce faire, vous avez deux possibilités. Soit vous déposez une demande de renouvellement par courrier, soit vous procédez en ligne

Ensuite, vous serez dans l’obligation de suivre une formation continue VTC de 14 heures. ProformationVTC vous propose une telle formation. Cliquez sur le lien précédent pour en savoir plus. Grâce à cette nouvelle formation, vous pourrez actualiser vos acquis en gestion de la relation clients, en sécurité routière, en gestion entrepreneuriale et aussi en droits des transports. C’est après cette formation de 14 heures que vous pourrez actualiser

Obtenir une carte VTC sans formation et examens préalables ?

Est-il possible d’exercer le métier de chauffeur VTC sans passer les examens ?

Si vous vous posez cette question, c’est peut-être que vous avez été chauffeur d’ambulance, de taxi ou encore de bus, etc. De fait, il est possible de demander une carte VTC tout en validant les acquis de votre expérience professionnelle

Quelles sont les conditions pour obtenir une carte VTC sans passer les examens ?

Parmi vos 10 dernières années professionnelles, vous devez absolument avoir exercé au moins un an dans un métier de transport de personnes. Gardez à l’esprit que seul le transport de personnes comme un chauffeur de bus ou un taxi par exemple sont acceptés. Si vous avez exercé sur de la livraison de marchandise, vous ne cochez pas les conditions nécessaires à l’obtention de la carte VTC. 

Les deux spécificités à prendre en compte :

En tant que conducteur salarié, vous devrez procéder à une demande, puis joindre deux documents

  • La copie du contrat de travail sur une période d’un an qui précise votre activité de conducteur de personnes professionnel à temps plein.
  • La copie de 12 bulletins de paie qui doit aussi être sur un an et à temps plein. Sur ces bulletins de paie, il est essentiel que la mention de chauffeur ou de conducteur soit présente. Enfin, vous devez avoir ces informations sous les 10 dernières années qui précèdent votre demande de carte VTC. 

En tant qu’entrepreneur au sein d’une entreprise qui se trouve dans le domaine du transport de personnes vous devez fournir aussi deux éléments

  • L’extrait d’immatriculation au répertoire des métiers qui se doit d’être de moins de 3 mois. En effet, il doit mentionner que depuis au moins un an, l’entreprise et son activité de transport existe
  • Si vous étiez taxi, vous devez fournir une copie de la carte professionnelle de taxi. 

Votre demande pourra ainsi être acceptée ou refusée. Si elle est acceptée, vous pourrez donc acquérir la carte VTC sans passer par un examen VTC. 

Toutefois, avant cela, dans tous les cas, vous devrez fournir les documents suivants

  • 2 photos conformes de votre identité
  • Une attestation de visite médicale prouvant que vous pouvez exercer ce métier
  • Un justificatif de votre permis B de plus de 3 ans ou 2 ans si vous avez fait conduite accompagnée
  • Votre carte d’identité
  • Le formulaire de demande de carte VTC complété
Nos Formations Sont Finançables !

Nos formations sont finançables avec votre CPF, Pôle Emploi ou encore en 4 fois sans frais !

Rappel immédiat

Formez vous en illimité
à partir de 299€.

Connectez-vous