Carte VTC

Pour exercer en toute légalité votre profession de conducteur ou conductrice VTC, la possession d’un certain nombre de documents est nécessaire dont la carte VTC. Qu’est-ce que la carte VTC ? Découvrez ci-dessous quelques éléments de réponse.

Réglementation public

Réglementation du transport public (Note éliminatoire 6/20)

Gestion

Gestion entreprise
(Note éliminatoire 6/20)

Sécurité routière

Sécurité routière (Note éliminatoire 6/20)

Langue Française

Langue Française (Note éliminatoire 6/20)

Langue Anglaise

Langue Anglaise (Note éliminatoire 4/20)

Commercial

Développement commercial VTC (Note éliminatoire 6/20)

Réglementation VTC

Réglementation spécifique VTC (Note éliminatoire 6/20)

Épreuve théorique

QCM et Questions courtes, (note éliminatoire en dessous de 10/20)

Définition de la Carte VTC

Une carte VTC désigne une carte professionnelle que doit obligatoirement détenir toute personne qui souhaite embrasser la carrière de conducteur de VTC. Son obtention est soumise préalablement à une formation particulière au cours de laquelle vous apprenez les différents aspects du métier de chauffeur privé. Il est également possible d’avoir la carte VTC sans suivre une formation spécifique. Dans ce cas de figure, le demandeur doit prouver qu’il a les compétences nécessaires pour se soumettre aux épreuves et les réussir. Il convient de noter par ailleurs que la carte VTC n’est valable que si l’entreprise détentrice a fait l’objet d’une immatriculation au registre VTC. Celui-ci est géré par le ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie. Ce registre était auparavant tenu par l’organisme Atout France. Cependant, sa gestion est confiée au Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie depuis le 1er janvier 2015.

À quoi sert une carte VTC ?

En tant que carte professionnelle, la carte VTC permet à son détenteur d’exercer l’activité de conducteur de voiture de transport avec chauffeur. Autrement dit, un chauffeur de véhicule de transport VTC doit obligatoirement en posséder pour travailler en toute légalité. Elle est délivrée par la préfecture du département de résidence du requérant. Toutefois, la ville de Paris fait une exception à cette règle dans la mesure où la délivrance de la carte VTC est assurée par la préfecture de police. D’une manière générale, c’est auprès de la préfecture du département du domicile que s’effectue la demande de celle-ci.

Comment obtenir une carte VTC ?

Pour obtenir cette carte professionnelle, il faut remplir certaines conditions. Ainsi, vous devez justifier d’une expérience professionnelle en qualité de chauffeur professionnel d’au moins 1 an. Plusieurs documents permettent d’apporter la preuve dans cette expérience : contrat de travail, fiches de paie, etc. Le demandeur doit passer avec succès l’examen VTC qui est obligatoire depuis février 2016. D’une durée de 3 h 30, celui-ci comprend plusieurs épreuves. Le programme de l’examen consiste en plusieurs matières telles que :
  • la sécurité
  • la gestion
  • l’anglais
  • le français
  • la relation client
  • le droit des transports publics particuliers et des transports collectifs

Utilisation de la carte VTC, ce qu'il faut savoir !

Dès lors que vous détenez une carte VTC, vous devez savoir comment l’utiliser en tant que conducteur VTC. Il faut garder à l’esprit que les véhicules éligibles VTC doivent respecter certaines conditions:

  • la capacité : la capacité d’une voiture VTC est de 4 à 9 places
  • l’âge : les voitures concernées VTC ne peuvent avoir un âge supérieur à 6 ans
  • la puissance : les engins en question doivent également se caractériser par une puissance de près de 84 kW, soit l’équivalent de 115 CV.
  • la dimension : la carte VTC permet de conduire une voiture d’une longueur de 4,50 m et d’une largeur de 1,70 m.

Rappel immédiat

Horaires de travail

Contactez-Nous

Horaires de travail

Formez vous en illimité
à partir de 299€.

Connectez-vous