Carte VTC Sans Formation

L’examen VTC est un passage obligatoire pour l’obtention de la carte VTC. C’est la première étape qui conditionne la délivrance de votre licence. Réussir à cette évaluation est donc impératif pour devenir un conducteur VTC. Pour y parvenir en mettant toutes les chances de votre côté, suivez plutôt une formation dans un centre agréé comme Pro Formation VTC.

Réglementation public

Réglementation du transport public (Note éliminatoire 6/20)

Gestion

Gestion entreprise
(Note éliminatoire 6/20)

Sécurité routière

Sécurité routière (Note éliminatoire 6/20)

Langue Française

Langue Française (Note éliminatoire 6/20)

Langue Anglaise

Langue Anglaise (Note éliminatoire 4/20)

Commercial

Développement commercial VTC (Note éliminatoire 6/20)

Réglementation VTC

Réglementation spécifique VTC (Note éliminatoire 6/20)

Épreuve théorique

QCM et Questions courtes, (note éliminatoire en dessous de 10/20)

Obtenir la carte professionnelle VTC sans formation

Pour devenir chauffeur VTC, il n’y a besoin d’aucun diplôme, néanmoins il faut réussir l’examen VTC théorique et l’examen VTC pratique pour obtenir votre carte professionnelle VTC. 

Il est vivement conseillé de suivre une formation VTC afin d’être préparé au mieux, mais il est possible de passer l’examen VTC en candidat libre. Pour cela, il suffit de vous inscrire à l’examen sur le site de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) de votre département.

Les conditions pour obtenir la carte VTC

Pour devenir un chauffeur VTC, il est indispensable de franchir certaines étapes. Il faut réussir son examen, obtenir une carte professionnelle et une licence VTC. Au moment du dépôt des dossiers, le postulant doit être un majeur titulaire d’une attestation d’aptitude physique valide. Il doit détenir un permis B ayant plus de trois ans d’ancienneté. Le volet B2 de son casier judiciaire doit être vide.
L’examen de VTC est le premier palier à franchir. Il est donc obligatoire de réussir cette épreuve pour enclencher les autres formalités administratives. Il a lieu à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat ou CMA. La réussite à cet examen vous permet d’obtenir la carte professionnelle VTC. Pour ce faire, il faut adresser une demande à la préfecture. La carte VTC est délivrée au candidat qui a validé l’enseignement PSC1 ou “Prévention et Secours Civiques de Niveau 1” au cours des deux dernières années.
Le conducteur qui dispose de la carte VTC crée ensuite une entreprise qu’il soumet à immatriculation. La plupart des chauffeurs VTC exercent en microentreprise ou en SASU. Cependant, il arrive que d’autres soient des salariés. Néanmoins, ces derniers doivent aussi obtenir leur licence.
Ainsi, une fois l’entreprise immatriculée, vous pouvez démarrer votre activité. Il vous suffit de réaliser une inscription au répertoire des VTC. Cette dernière démarche conduit à l’obtention de la licence proprement dite. Toutefois, vous aurez l’obligation de procéder à son renouvellement chaque 5 ans.

Comment préparer l’examen pour devenir chauffeur VTC sans formation ?

La réglementation de la loi VTC

Le métier de chauffeur VTC est soumis à la réglementation de la loi VTC et autorise l’obtention de la carte professionnelle à condition de réussir les examens prévus, avec ou sans formation préalable.
Seulement, comme pour tous les examens, si une préparation peut sembler pertinente, il est possible de le passer sans. 

Il faudra préparer l’examen vous-même, et pour vous aider nous vous conseillons tout d’abord de connaître les modalités de chacun des deux examens que vous passerez. 

Comme pour l’examen du permis de conduire classique, il y aura deux épreuves à passer :

  • Une épreuve théorique sous forme de QCM ou de QRC dans laquelle vous devez obtenir une moyenne minimale de 10/20. Attention néanmoins à ne pas avoir de note éliminatoire
  • Un examen pratique où vous serez avec deux examinateurs en situation de conduite pendant 45 minutes. L’un des deux fera le client donc vous serez également jugé sur votre accueil.

L’examen VTC pratique ne nécessite pas de connaissances particulières si ce ne sont les règles de bonnes conduites, votre aisance relationnelle et vos capacités d’accueil et de prise en charge des passagers.

L’examen VTC théorique quant à lui se présente sous forme de QCM (Choix Multiples) et de QRC (Réponses Courtes) axées sur le domaine des VTC et comporte sept matières dont deux sont spécifiques pour les chauffeurs VTC. 

Obtenir la carte professionnelle VTC par équivalence

Si vous avez déjà travaillé dans le secteur du transport de personnes (chauffeur de bus, ambulancier…), vous pouvez obtenir votre carte professionnelle VTC par équivalence, gratuitement, sans formation ni examen. Vous devez pour cela, faire votre demande auprès de votre préfecture. 

Vous devrez fournir un dossier complet concernant votre expérience professionnelle, en effet, il faut avoir une expérience d’au moins un an dans le transport de personnes au cours des 10 dernières années.

Nos Formations Sont Finançables !

Nos formations sont finançables avec votre CPF, Pôle Emploi ou encore en 4 fois sans frais !