Examen VTC Pratique

Afin de devenir un chauffeur VTC confirmé , il est obligatoire de passer par deux épreuves, dont celle de l’examen pratique. Cette partie se trouve être la plus difficile. Si vous souhaitez passer cette épreuve, voici quelques explications à ce sujet.

25 à 45 minutes

Relation client et infos touristiques

Sécurité routière

Préparation du parcours et réalisation

Facturation des clients du VTC

Épreuve pratique

Note éliminatoire en dessous de 12/20

Définition de l’examen VTC pratique

L’examen VTC se divise en deux parties

Pour accéder au métier de chauffeur VTC il faut, depuis 2017, passer un examen VTC / Taxi. 

Cet examen, en deux parties, comprend une épreuve d’admissibilité, qui est l’examen VTC théorique puis, environ deux mois après les résultats de ce test, l’épreuve d’admission est organisée. 

Cette évaluation mise en place par la Chambre des Métiers de l’Artisanat (CMA) départemental est aussi appelé “examen pratique VTC”.

La formation VTC est essentielle

Il s’agit d’une épreuve de conduite professionnelle dans laquelle, vous êtes évalué par deux experts du domaine : un jury de la CMA et un chauffeur confirmé ou un expert de la conduite (inspecteur au permis de conduire). Les deux examinateurs se comportent en clients afin de mieux vous évaluer.

Une bonne formation VTC est recommandée, car face à la difficulté de cette épreuve qui dure entre 20 et 45 minutes, il faut être préparé au maximum.

En effet, pendant l’examen pratique VTC, ils pourront utiliser le second jeu de pédales pour intervenir ou mettre fin à l’examen. Par ailleurs des questions (parfois pièges) seront posées au candidat et sa capacité à établir un devis et une facture sera évaluée.

Comment se déroule un examen VTC pratique ?

Les quatre phases de l’examen VTC pratique :

  • La première est appelée « préparation du parcours et réalisation ». Elle est regroupée en trois étapes, à savoir : la préparation et la pertinence du parcours, la réactivité du chauffeur ainsi que sa compétence à faire un bon usage d’un GPS ou d’une carte routière imprimée. 
  • La deuxième phase, qui regroupe 4 étapes d’apprentissage, est appelée « conduite et sécurité routière ». Elle prend en compte la souplesse de conduite, la qualité de la prise en charge des clients, le respect du Code de la route et enfin l’attention donnée aux clients et leurs bagages.
  • La troisième phase de l’examen VTC pratique est nommée « Relation client et infos touristiques » et concerne 5 éléments. Il y a la présentation du candidat, le comportement pendant le trajet, la prise de congé du futur chauffeur, le contrôle de l’état du véhicule et la culture touristique et générale.
  • Enfin, lors de la quatrième phase, appelée la « facturation des clients du VTC », dans laquelle vous montrerez votre maîtrise d’une facturation et d’un devis, mais aussi de la gestion commerciale.

Les conditions autour de l’examen VTC pratique

Pour valider l’examen VTC pratique, il faut obtenir une note finale minimale de 12/20. Cependant, attention, car il existe des fautes éliminatoires, qui peuvent annuler l’examen, exactement comme lors d’une épreuve de permis de conduire standard.

En cas d’échec, le candidat pourra repasser l’examen. Toutefois, il ne dispose que de 3 passages à l’examen pratique au cours des douze mois suivant son admissibilité (réussite à l’examen VTC théorique).

Si le candidat échoue lors des trois tentatives ou si le délai est dépassé, il sera alors contraint de repasser l’épreuve théorique. 

Les résultats de l’examen VTC pratique sont communiqués par la CMA dans les semaines qui suivent l’épreuve. La liste des admis sera publiée en ligne et les candidats recevront individuellement leurs résultats par mail et sms. 

Ils pourront ainsi entamer leurs démarches professionnelles (carte pro VTC, registre VTC, assurances, etc.)

Nos Conseils pour bien réussir votre examen VTC pratique

1. Révisez votre théorie !

Une fois votre examen VTC théorique en poche, vous ne devrez pas oublier vos connaissances théoriques sur l’univers du VTC.
Lors de l’examen pratique VTC, les examinateurs pourront vous poser toutes les questions qu’ils souhaitent, ainsi que la rédaction d’un devis et d’une facture qui devront être établis sans erreurs et dans un temps imparti. 

2. Soyez en règle !

Entre les examens VTC théoriques et pratiques, il y a environ deux mois, ce qui vous laisse le temps de vérifier que vos documents administratifs sont en règle.
Votre permis de conduire devra être dans un état irréprochable de conservation, c’est pourquoi si vous avez un ancien permis, il serait plus judicieux d’en demander un au nouveau format.

3. Prenez des cours de conduite

La formation peut être accompagnée de la prise de cours de “conduite accompagnée” afin d’adopter une conduite souple et d’éviter des erreurs le jour de l’examen VTC pratique. Cela vous permettra également de bien comprendre ce qu’est la bienséance, qualité indispensable à tout chauffeur VTC professionnel et de vous rassurer avant l’examen final.

4. Soyez curieux et faites du repérage

Votre examen VTC pratique sera une réussite si vous démontrez que vous connaissez bien votre secteur, spécialement son histoire, les différents lieux à visiter ainsi que les restaurants, hôtels et autres endroits touristiques.

Il ne faut pas négliger cette partie, car durant la phase d’examen, les examinateurs peuvent vous poser des questions comme un client le ferait.

Aussi, nous vous conseillons de vous rendre dans l’office du tourisme de la ville dans lequel vous passez votre examen. Par ailleurs, nous vous invitons à faire du repérage avec votre propre véhicule afin de connaître la zone de conduite et ainsi avoir connaissances des éventuels pièges que pourraient vous tendre les examinateurs le jour J.

5. Soyez irréprochable le jour J

La première impression est très importante et lorsque vous serez devant les deux examinateurs, soyez courtois et professionnel.

La veille, réparez vos documents administratifs nécessaires au passage de l’examen VTC pratique ainsi qu’une tenue vestimentaire, professionnelle et impeccable, et ce, afin de vous éviter du stress le jour J. 

Arriver serein et dans de bonnes conditions est indispensable afin que votre examen se déroule dans les meilleures conditions.

Rappel immédiat

Formez vous en illimité
à partir de 299€.

Connectez-vous