Renouvellement Carte VTC

De plus en plus apprécié, le métier de conducteur VTC est en pleine évolution. Toutefois, son exercice est conditionné par une formation stricte avec pour objectif l’obtention de la carte professionnelle. Mais, la conservation de ce document implique un renouvellement obligatoire via un stage de formation continue. Que faut-il savoir de ce processus de renouvellement ? Explications !

Comment demander le renouvellement d’une carte VTC ?

Le renouvellement de carte VTC est une processus relativement simple, mais indispensable si vous souhaitez continuer à être un chauffeur VTC et d’exercer votre profession. En effet, devenir chauffeur VTC vous requiert à renouveler souvent votre carte. Sur cette page on vous explique les démarches à effectuer pour procéder au renouvellement de votre carte professionnelle VTC.

Renouveler sa carte professionnelle VTC, une obligation légale et réglementée

Une obligation légale​

Loin d’être anodin, le renouvellement de la formation VTC ne se fait pas suivant la bonne volonté du titulaire. En effet, ce procédé est rendu obligatoire depuis le 1er janvier 2014.

Plus tard, le nouvel arrêté du 11 août 2017 confirma la précédente décision. De plus, il imposa désormais un stage obligatoire de 14 heures au minimum

Une obligation réglementée

Ce renouvellement s’effectuera tous les 5 ans, et ce, à partir de la date de délivrance de la carte professionnelle. Comme il doit être dispensé par un centre de formation agrée, ce stage ne peut être suivi qu’en présentiel. Cela exclut donc toute possibilité d’e-learning.

Nos Formations Sont Finançables !

Nos formations sont finançables avec votre CPF, Pôle Emploi ou encore en 4 fois sans frais !

Renouvellement de la carte professionnelle VTC, pourquoi une formation continue VTC ?

Un stage de formation VTC pour actualiser ses connaissances

Comme vous le savez, être chauffeur VTC implique d’offrir un service complet et qualitatif aux clients. À cet effet, la formation initiale apporte au conducteur les éléments fondamentaux à l’exercice de son métier.

L’objectif de la formation continue est de remettre à niveau les connaissances du chauffeur professionnel en les actualisant et en les approfondissant.  Ainsi, le chauffeur privé reste au courant des éventuelles évolutions de la réglementation générale des transports en vigueur.

Une formation continue VTC pour garantir toujours plus de qualité aux passagers

Au cours de ces remises à niveau, vous serez informé des dernières innovations technologiques ainsi que des meilleurs circuits touristiques afin de rendre le transport plus agréable pour les passagers. C’est par ailleurs cette qualité de service apportée dans la prestation qui permet de distinguer le conducteur VTC du simple chauffeur de taxi.

Contenu de la formation continue

Plutôt prévoyant, le décret relatif à la formation continue a également instauré les différents modules devant être dispensés. Il est intéressant de préciser que ces modules sont de deux sortes. Ainsi, vous aurez des matières obligatoires et d’autres au choix.

Les matières obligatoires

Selon l’article 1er du Code des transports, les participants à la formation continue devront suivre trois modules obligatoires. Ainsi, vous approfondirez vos connaissances sur la réglementation T3P (transport public particulier de personnes), sur la réglementation spécifique à l’activité de conducteur VTC, ainsi que sur la sécurité routière

À cela s’ajoutent aussi un module au choix.

Les modules au choix

Hormis les programmes obligatoires, les chauffeurs stagiaires doivent approfondir leurs connaissances dans d’autres domaines. À cet effet, ils devront choisir un module parmi des matières facultatives. Au nombre de trois, ces matières sont : l’anglais, la gestion et le développement commercial ainsi qu’un module sur la prévention et secours civiques. À noter que le programme sur le développement commercial implique l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

Quelques précisions sur la formation continue

Comme vous le savez, le stage obligatoire se fait sur une durée de 14 heures. Pour plus de commodité, ce quota peut être fractionné en quatre tranches de 3 h 30 min. Toutefois, le temps total de la remise à niveau ne doit pas excéder 2 mois. Aussi, le référentiel des modules pour le stage figure à l’annexe I de l’arrêté du 6 avril 2017.

Le formation continue étant obligatoire tout les 5 ans pour le renouvellement de votre carte VTC, nous proposons ce service pour les habitant du 91, nous vous accueillerons dans notre centre de formation à Créteil (Val-de-Marne). Vous obtiendrez l’attestation de recyclage de la carte VTC. Pour en savoir plus ou reservez contactez-nous au
Prix : 180 €

 

Les avantages à devenir chauffeur VTC

Le métier de chauffeur VTC présente des avantages et des inconvénients, que l’on soit indépendant travaillant avec des plateformes comme Uber, Bolt, Free Now ou encore Heetch…

Nous vous présentons à la pelle quelques avantages :

Un métier parfait pour les passionnées de conduite automobile

On entend souvent que le métier de chauffeur VTC est idéal pour les passionnées de conduite automobile et cela est vrai pour diverses raisons, comme le fait de pouvoir généralement conduire un véhicule confortable (recommandé pour le métier de chauffeur VTC). En 2018, une étude faite par Uber avait présenté le top 5 des véhicules les plus présents sur Uber, on retrouvait la Peugeot 508 en tête qui représentait 24% de la flotte puis la Citroën C5, la Mercedes-Benz Classe C ou encore la Renault Talisman. Il faut prendre en compte que les plateformes de réservation comme Uber, n’acceptent plus que les véhicules hybrides ou électriques pour les nouveaux entrants (pour en savoir plus cliquez ici).

Autre avantage pour les passionnées de conduite : faire de la route ! En effet, le métier de chauffeur VTC peut vous emmener dans différents endroits et vous faire voyager selon votre zone de travail !

Développer sa culture générale et apprendre

Étant au contact de différents types de personnes, le métier de chauffeur VTC demande un minimum de sociabilité. En parlant avec sa clientèle, on peut développer sa culture générale assez facilement, où même mieux maîtriser certaines langues en parlant à des clients étrangers dans leurs langues d’origine, on ne s’ennuie donc pas !

Être maître de son temps lorsqu’on est chauffeur VTC indépendant

Lorsqu’on est chauffeur VTC indépendant travaillant avec des applications (Uber, Heetch, Bolt…) on a la possibilité de choisir ses horaires de travail, que ce soit en journée ou de nuit, choisir la durée de ses pauses… Bien sûr, tout cela est aussi conditionné au chiffre d’affaires réalisé ou aux opportunités de clientèle en fonction des horaires.

 

Pour en apprendre plus sur les avantages, mais aussi les inconvénients au métier de chauffeur VTC, vous pouvez suivre des chaînes YouTube comme celle d’Edris, un chauffeur VTC qui vous partage son quotidien au travail :

Réglementation public

Réglementation du transport public (Note éliminatoire 6/20)

Gestion

Gestion entreprise
(Note éliminatoire 6/20)

Sécurité routière

Sécurité routière (Note éliminatoire 6/20)

Langue Française

Langue Française (Note éliminatoire 6/20)

Langue Anglaise

Langue Anglaise (Note éliminatoire 4/20)

Commercial

Développement commercial VTC (Note éliminatoire 6/20)

Réglementation VTC

Réglementation spécifique VTC (Note éliminatoire 6/20)

Épreuve théorique

QCM et Questions courtes, (note éliminatoire en dessous de 10/20)